La caméra URSA 4K de Blackmagic

Écrit par Alain Bourassa / Publié par AcademieCine.TV

Titre_URSAtexte.png

URSA_Detoure.pngC'est probablement la meilleure façon de décrire cette nouvelle caméra fraîchement sortie des usines de Blackmagic Design, la URSA
(se prononce en un mot et non U R S A. URSA pour «Ours» en latin !)

Cette caméra attaque le marché professionnel des caméras classiques comme la Arri Alexa et les REDs en différentes versions. BlackMagic_URSA4K.png






En partant de zéro avec des idées hors normes, Blackmagic est arrivé sur le marché avec un produit qui ne se compare à rien d'autres tout en étant comparable aux compétiteurs !

Je m'explique.

URSA_ProgramVert.pngOn a affaire ici à une caméra fonctionnant en 4K, que ce soit en Apple Prores à différents niveaux de compression tels que les 422 Proxy et Light. Idéal pour le web, au plus demandant 422 et 422HQ jusqu'au 444 ou bien avec les très demandant modes RAW sans compression ou le plus flexible RAW compressé 3:1 équivalent aux caméras RED. La même caméra fonctionne aussi en 1080P en mode plein capteur contrairement à la  RED qui le fait sur la partie centrale de son capteur. Ce capteur de URSA, qui est d'ailleurs au format Super 35mm et d'une sensibilité native de 800 ASA, lui donne une latitude de 12 stops ce qui est comparable à la compétition qui offre des caméras vraiment plus dispendieuses.

Sa monture est interchangeable, on peut convertir une URSA en monture PL ou Canon EF en achetant la monture supplémentaire qui vient comme un bloc frontal complet. On défait quelques vis et la caméra est prête. Ce standard établi par ARRI il y a des décennies, ce sont les lentilles les plus courantes dans le monde professionnel du cinéma.

cFast_2Disque.png La URSA, c'est aussi des fonctions uniques. Par exemple, la caméra enregistre sur les cartes CFAST2.0 qui sont actuellement les plus rapides au monde, ce qui permet des prouesses comme faire du ralenti en 4K jusqu'à 80 images par seconde rien de moins !


URSA_Ecran.png
La URSA, c'est aussi des petits détails comme l'intégration de 2 écrans multifonctions sur les côtés de la caméra, éliminant ainsi le besoin d'un moniteur supplémentaire pour aider l'assistant caméra à tirer le point.

Son écran principal est un immense écran de 10 pouces permettant au cadreur d'opérer dans le confort avec une image très nette, un écran qu'aucune compétition n'offre d'équivalent de près ou de loin.

URSA_Connection.png

La URSA, c'est aussi une interconnectivité permettant le multicaméra avec facilité. Par exemple, elle possède un retour vidéo, système habituellement réservé aux caméras de studio de télévision.
En tournant avec 2 URSA, on peut les relier ensemble et permettre aux opérateurs de voir le retour vidéo de la deuxième caméra et ainsi éviter que les 2 opérateurs donnent le même cadrage.

URSA_VU_retouchejpg.png

Une URSA, c'est aussi de l'audio de qualité grâce à ses immenses canaux indicateurs (VU) à LEDs bien visibles même en plein soleil, ses gros boutons de contrôle de volume, la possibilité de voir les peaks audio en mode waveform sur les écrans latéraux, la présence de connections en XLR avec pouvoir fantôme pour alimenter les microphones et bien sûr, un microphone intégré très sensible, une fonction bien simple que les REDS et Alexa ont oublié.

URSA_CoteRetouche.png



Une URSA, c'est aussi une caméra complète, fonctionnant en 12V avec des batteries standards, assez légères en relation avec sa grosseur qui en fait une caméra d'une grosseur équivalente à l’ARRI, mais un peu plus légère.





Selon M. Christian Racine directeur de la photographie et propriétaire de Cinéfilms & Vidéo Production,
«la URSA 4K de Blackmagic est une caméra de qualité film 35mm par sa constitution et son efficacité.
»

Vous pouvez constater la qualité des images tournées par Christian Racine avec cette caméra.



Article PDF - Caméra URSA 4K Blackmagic


« Retour